Le manuscrit franciscain retrouvé

39,00

Minuscule livre de poche (12 x 8 cm), le manuscrit mis en vente en 2014 par une galerie parisienne, fruste, usé, dépenaillé et à peine déchiffrable, a pourtant suscité un extraordinaire engouement international et d’intenses investigations scientifiques. Ce libricino qu’un frère itinérant, disciple de François d’Assise, glissait dans sa besace voici huit cents ans fut, en quelques mois, acquis par la Bibliothèque nationale de France, numérisé et mis en ligne sur Gallica pour être offert à l’expertise internationale.

Quelques années de recherche plus tard, les 122 petits feuillets n’ont pas livré tous leurs secrets, mais les spécialistes ici réunis, experts en physique, chimie, biologie, paléographie, codicologie, philologie, histoire ou théologie, ont opéré des avancées décisives.

Ce recueil contient non seulement une Vie inédite de saint François (1181-1226) rédigée dans les années 1230, mais aussi divers sermons connus ou inédits d’Antoine de Padoue, un commentaire au Pater noster où vibre peut-être la ferveur du Poverello en personne, des extraits, des florilèges ou la copie d’œuvres entières comme les étranges Révélations du pseudo-Méthode. Trésor historique inestimable, il est aussi un « objet total » qu’il faut observer, sonder, explorer, pour extraire toutes les informations que recèlent ses matériaux, sa fabrication, son usage. Cet attachant recueil constitue un témoignage exceptionnel des préoccupations et de la sensibilité d’un petit groupe de Frères mineurs, au lendemain de la disparition de leur fondateur.

Les experts réunis offrent ici les premiers résultats scientifiques de leurs études. Peut-être le plus important de leurs acquis est-il le dépassement du clivage entre sciences dures et sciences humaines au service d’une recherche faite de rigueur et d’inventivité.

  • Nicole Bériou

    Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS), Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

  • Jacques Dalarun

    Est directeur de recherche au CNRS (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes) et membre de l’Institut de France (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) ...

  • Dominique Poirel

    Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS), Université Catholique de Lublin (Pologne)

,
9782271137500
26/08/2021
394
21 x 21 cm

Nicole Bériou et Jacques Dalarun étaient les invités de Xavier Mauduit sur France Culture dans l’émission « Le Cours de l’Histoire », le 3 septembre 2021.

« Outre l’intérêt spirituel concernant l’héritage de saint François quelques années seulement après sa mort, ce calepin a favorisé une grande enquête archéologique, rassemblant des dizaines de disciplines scientifiques. »

Audrey Dufour, La Croix, 07 septembre 2021.

« L’une des premières choses qui saute aux yeux des chercheurs, c’est la modestie du manuscrit. Il s’agit d’un petit format (12 centimètres de haut, 8 de large), qui ne possède ni couverture ni enluminures, et dont les pages sont noircies de texte sur le moindre centimètre carré. »

Vincent Glavieux, Sciences & Avenir La Recherche, septembre 2021.

« Trésor historique inestimable, ce recueil constitue un témoignage reflétant les préoccupations et la sensibilité d’un petit groupe de Frères mineurs, au lendemain de la disparition de leur fondateur. »

Châteaux et Patrimoine, octobre-décembre 2021.

« Ce libricino offrait des matériaux pour la prédication et devait accompagner quotidiennement un frère franciscain. Qu’il soit parvenu jusqu’à nous est un véritable miracle. Ce qui explique l’engouement scientifique international. A noter le beau travail éditorial et le format carré du livre, qui donne des reproductions du manuscrit à leur exacte échelle. »

 N.C., L’Histoire, édition décembre 2021.

« Avec ce petit calepin de rien du tout s’éclairent non seulement la grande histoire des débuts de l’Ordre franciscain mais aussi la petite histoire des usages privés du livre au Moyen Âge. »

E.V., Le Monde de la Bible, édition décembre 2021 – février 2022.

  • France Culture, "Le Cours de l'Histoire", 3 septembre 2021

    Nicole Bériou, Jacques Sicre et Jacques Dalarun étaient les invités de Xavier Mauduit, dans une émission consacrée à la découverte du manuscrit franciscain.

Les médias en parlent