Sous la direction de Thierry Lentz, François Lagrange

Le plus puissant souffle de vie…

La mort de Napoléon (1821-2021)

25,00 (Disponible en numérique)

Le 5 mai 1821, à 5h49 du soir, Napoléon rendait « le plus puissant souffle de vie qui jamais anima l’argile humaine ». C’était il y a deux cents ans.
Ce souffle bouscula tout le XIXe siècle et se fait encore sentir aujourd’hui. Car si son parcours terrestre s’acheva au soleil couchant de Sainte-Hélène, son souvenir, sa légende et, surtout, son héritage restent encore bien vivants.
Les auteurs des 23 études que voici racontent et analysent sous tous ses aspects – humains, politiques, mémoriels et légendaires – ce décès qui fut bien plus que celui d’un homme.
Comment mourir ? Que faire de sa propre mort pour la postérité ? Quel fut son écho sur le moment et dans le siècle ? Comment a-t-elle été représentée par les peintres et les poètes ? Que sont devenus les lieux du calvaire à Sainte-Hélène ? Que penser des énigmes qui continuent à rôder autour de la mort du grand homme ?
Un point passionnant et nécessaire sur les recherches les plus récentes.

Avant-propos de Jean Tulard

Contributions de Adrián Fernández Almoguera, Jacques-Olivier Boudon, Pierre Branda, Philippe Charlier, Léa Charliquart, Marie Courtemanche, Michel Dancoisne-Martineau, Bernard Degout, Juliette Glikman, Alain Goldcher, Patrice Gueniffey, Alexis Halpérin, Peter Hicks, François Lagrange, Sylvie Le Ray-Burimi, Thierry Lentz, Aurélien Lignereux, Chantal Prévot, Émilie Robbe, Hervé Robert, Nathalia Tanchina, Alexandre Tchoudinov, Charles-Éloi Vial.

Sous la direction de Thierry Lentz, François Lagrange

9782271135735
03/06/2021
304
15 x 23 cm
Les médias en parlent