Les travailleurs chinois en France dans la Première Guerre mondiale

Les travailleurs chinois en France dans la Première Guerre mondiale

39,00

Cent quarante mille Chinois ont travaillé en France pendant la Première Guerre mondiale. Cette histoire est restée longtemps méconnue du public. Que faisaient-ils dans cette « guerre européenne » ? Comment ont-ils été recrutés et transportés ? Où se trouvaient-ils, et pour quoi faire ? Que sont-ils devenus ? Quel est héritage de cette expérience ? L’ensemble de ces questions, par leurs multiples ramifications, touche non seulement à l’histoire de la Grande Guerre, mais aussi à l’histoire de la Chine. Cet épisode s’inscrit dans une période décisive de l’histoire mondiale : la Conférence de paix de Paris a déclenché le « Mouvement du 4 mai » (1919), soulèvement patriotique, considéré comme l’acte de naissance de la modernité chinoise.

Cet ouvrage, le premier en langue française qui fait œuvre de synthèse, réunit les recherches les plus récentes sur le sujet, en s’appuyant sur des documents originaux, archives et sources primaires chinoises, et en pré- sentant des témoignages inédits.

  • Li Ma

    Li Ma est maître de conférences à l’Université du Littoral Côte d’Opale ...

9782271071866
CNRS Alpha
15/05/2012
560
15.0 x 23.0 cm

  • Presse :

 

« La première synthèse concernant l’histoire des 140 000 Chinois venus en France durant la Première Guerre mondiale pour suppléer les mobilisés. »

Guerres et histoire, août 2012.

 

« Une synthèse pointue, allant du recrutement au retour en Chine en passant par la vie quotidienne. »

L’Echo du Pas-de-Calais, novembre 2012.

 

« Les travailleurs chinois sont les grands oubliés de la Première Guerre mondiale. Ils ont pourtant été 140 000 a débarqué en France durant le conflit, notamment via le port de Dieppe. »

Les informations dieppoises, 19 novembre 2012.

 

« A Boulogne-Sur-Mer (Pas-de-Calais), une sinologue de renom, Li Ma, maître de conférences à l’université du Littoral Côte d’Opale, a mené l’enquête et orchestre la publication, en 2012, d’un livre remarquable  réunissant des spécialistes issus de neuf pays. Des archives, des photos, des films ont été exhumés, aidant à recomposer le puzzle d’une incroyable odyssée. »

L’Express, 06/12 novembre 2013.

 

« Pour remplacer les hommes partis au front, la France et le Royaume-Uni ont fait appel à des travailleurs chinois sous contrat. Les travaux de l’historienne Ma Li apportent un nouvel éclairage sur cette histoire méconnue. »

Blog Le Monde, 19 décembre 2013.

 

« Un volume de 560 pages rassemblant 24 contributions présentées par 27 auteurs : ces chiffres permettent de mesurer d’emblée l’ambition, la richesse, le foisonnement de cette étude. »

Marie-Claire Bergère, Académie des sciences d’outre-mer, 2013.

 

« Au moment où Paris et Pékin célèbrent le 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques, c’est une communauté d’origine chinoise évaluée à près d’un million de personnes, trouvant sa source dans la Première Guerre mondiale, qui s’apprête à fêter en France le Nouvel An chinois. »

AFP, 29 janvier 2014.

 

 » L’historienne Li Ma, maître de conférences à l’université du Littoral-Côte d’Opale, a consacré un livre à ces oubliés. Arrivée à Boulogne-sur-Mer (Pas de-Calais) en 2003, cette universitaire de 50 ans s’est tout de suite passionnée pour leur destin. « 

Benoît Hopquin, Le Monde Supplément, 29 juillet 2014

 

« un ouvrage très documenté au sujet des travailleurs chinois durant la Grande Guerre. »

L’Union, 6 janvier 2015

 

  • Radio, télé :

 

Li Ma a donné une interview à L’AFEC-etudeschinoises.com, septembre 2012.

 

Propos recueillis par Olivier Merlin, La Voix du Nord, 1er octobre 2012

 

Li Ma a donné une interview pour Mon Quotidien, le 9 novembre 2013.

 

Li Ma était l’invitée de Philippe Bertrand dans l’émission « Carnets de Campagne », France Inter, mercredi 13 novembre 2013 à 12h30.

 

 

Du même auteur
Les médias en parlent