Mai 68 vu de l'étranger

Mai 68 vu de l’étranger

Les événements dans les archives diplomatiques françaises

15,00

Loin des débats franco-français sur l’« héritage de 68 », voici pour la première fois révélées au public les archives secrètes du Quai d’Orsay… On y apprendra que le général Bokassa suppliait de Gaulle de résister aux émeutiers. Que les campus américains se passionnaient pour l’occupation de la Sorbonne. Que les Chinois, en pleine révolution culturelle, célébraient la nouvelle « Commune de Paris ». Mais aussi le silence prudent de l’Espagne, la satisfaction voilée de l’Allemagne et la dénonciation, par les pays arabes, du « sionisme international », rendu responsable de l’agitation étudiante.

Ces dépêches, notes et télégrammes témoignent des passions internationales qui entourent alors la politique de Grandeur voulue par le Général. Par-delà les passions nationalistes, ils révèlent aussi des vérités françaises. Les observateurs étrangers prennent en effet la mesure de l’extraordinaire transformation de la France dans les années 1960. Et pensent déjà à l’après de Gaulle…

Une série de documents inédits qui, des démocraties populaires aux États-Unis en passant par les anciennes colonies, renouvelle en profondeur notre regard sur Mai 68.

 

Sous la direction de Maurice Vaïsse, l’édition de cet ouvrage est due à la Commission de publication des Documents diplomatiques français des années 1960: Colette Barbier, Victor Cassé, Thérèse Charmasson, Antoine Daveau, Philippe Husson, Françoise Pequin avec le concours de toute la Direction des Archives diplomatiques.

  • Collectif

  • Maurice Vaïsse

    Maurice Vaïsse est un historien des relations internationales et un spécialiste des questions de défense.

9782271066787
07/05/2008
230
14.0 x 22.0 cm

« La force et l’originalité de ce livre tiennent à un triple déplacement du regard : de Paris aux régions, des têtes d’affiche aux militants ordinaires, de la crise de mai à la séquence historique 1966-1983 ; mais aussi de la richesse du matériau exploit […]. »

Marie Torres, Micmag.net, avril 2018

Du même auteur
Les médias en parlent