Modèle monastique

Un laboratoire de la modernité

25,00 (Disponible en numérique)

Le monachisme est fondamentalement un habitus, un mode de vie, une manière d’être. Il repose sur une discipline collective, découle d’une contrainte en principe librement assumée. Cette auto-coercition a duré tout le millénaire médiéval ; ce consentement dure encore. Quel autre projet humain a ainsi traversé l’espace et le temps, quasiment intact ?
Du VIe au XVe siècle et plus particulièrement au cours d’un long XIIe siècle, de la fondation de Fontevraud en 1101 à la mort de François d’Assise en 1226, cet ouvrage tente de restituer l’unité de ces formes de vie en-deçà des variantes et des reformulations qu’elles ont pu connaître au fil du temps.
Jacques Dalarun analyse et anime ce projet singulier en mobilisant Règles (bénédictine, grandmontaine ou franciscaine), coutumes (de Cluny, de Cîteaux, de Fontevraud, du Paraclet), chroniques (de Raoul Glaber), vies de saints (de Robert d’Arbrissel, de Bérard des Marses), correspondances (d’Héloïse et d’Abélard). Il le réinscrit dans la société médiévale et interroge sa place et son mode de fonctionnement. Comment une société valorisant le lignage et la transmission héréditaire a-t-elle pu créer une fraternité fictive par un constant détournement de fidélité ? Comment former un seul corps participant nuit et jour à l’opus Dei ?
C’est plus globalement l’expansion du monachisme par capillarité dans la société, à l’époque où le corps social dans son ensemble s’imprègne des valeurs du cloître, que capte cet ouvrage traversé d’une interrogation très contemporaine sur la vie collective.

  • Jacques Dalarun

    Est directeur de recherche au CNRS (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes) et membre de l’Institut de France (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) ...

9782271121547
03/10/2019
320
15 x 23 cm

« Signé par Jacques Dalarun, un des plus grands spécialistes français du monachisme (…) un recueil de huit articles scientifiques dont l’objectif est de mieux comprendre la réalité monastique médiévale, quelle qu’en soit sa déclinaison, du VIe au XIVe siècles. »
Christophe Dickès, La Vie, octobre 2019
« Une analyse du mode de vie monacal du Vie au XVe siècle qui s’appuie sur les différentes règles, coutumes, chroniques, vies de saints et correspondances pour interroger sa place dans la société médiévale, son fonctionnement et ses évolutions. »
Livres hedbo, octobre 2019

Du même auteur
Les médias en parlent