Une épuration ordinaire (1944-1949)

Une épuration ordinaire (1944-1949)

Petits et grands collaborateurs de l’administration française

10,00

Avec cette étude nourrie d’archives inédites, François Rouquet signe une histoire radicalement nouvelle de l’épuration, enfin racontée à « hauteur d’homme ». L’histoire d’une désignation collective, marquée de larmes, parfois de sang, dont les conséquences sur la société française furent immenses. Car le « châtiment des traîtres » a concerné tout le corps social, marqué du sceau d’infamie des dizaines de milliers de personnes, entraînant autant de drames intimes à l’échelle de la famille, du village, de l’administration. C’est en analysant l’épuration des petits et grands agents de l’État, instituteurs, postiers, chefs de bureau, commis, ingénieurs, administrateurs, ministres, que François Rouquet fait revivre cet envers tragique de la Libération.

Femmes tondues pour avoir entretenu des relations intimes avec l’occupant, profiteurs du marché noir, délateurs, membres de la Milice, travailleurs volontaires en Allemagne, Alsaciens, mais aussi victimes de la rumeur publique et des vengeances personnelles : l’épuration des fonctionnaires offre un condensé saisissant des convulsions qui agitent la société française au sortir de la Deuxième Guerre mondiale.

Une étude magistrale.

  • François Rouquet

    François Rouquet est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Caen-Normandie et directeur du laboratoire HisTeMé (Histoire-Territoires-Mémoires, ex Centre de Recherche d’Histoire Quantitative). Ses travaux portent principalement sur la Seconde Guerre mondiale, le genre et le cinéma.

9782271071545
24/03/2011
490
12.0 x 19.0 cm

"La présente réédition s’enrichit d’une introduction historiographique fournie d’une soixantaine de pages présentant les apports principaux entre 1993 et 2011 et d’une bibliographie actualisée."

Vingtième siècle, janvier – février 2012

Du même auteur
Les médias en parlent