Une histoire de Jérusalem

Une histoire de Jérusalem

9,85

1850. Endormie au fond d’une province de l’Empire ottoman, Jérusalem est une modeste cité de 15 000 habitants. Juifs, musulmans, chrétiens grecs orthodoxes ou arméniens y vivent côte à côte.

1917. La lente agonie de l’Empire ottoman bouleverse cette quiétude. La cité tombe aux mains des Britanniques qui promettent l’établissement d’un Foyer national juif en Palestine.Trente ans plus tard, la bataille de Jérusalem précipite la ségrégation spatiale entre Juifs et Arabes. Jusqu’en 1967, deux Jérusalem vivent en se tournant le dos : Jérusalem-Ouest, la capitale de l’État d’Israël ; Jérusalem-Est, devenue jordanienne. Des dernières décennies de la domination ottomane à la guerre des Six Jours, Catherine Nicault retrace l’histoire accidentée de la Ville sainte, et s’interroge sur les origines du divorce entre ses populations.

Un ouvrage pour comprendre la genèse du conflit actuel.

  • Catherine Nicault

    Catherine Nicault est spécialiste de l’histoire des relations internationales et des Juifs à l’époque contemporaine.

9782271074553
Biblis
21/06/2012
298
11.0 x 18.0 cm

«Pour Catherine Nicault, le statut de la ville demeure au coeur du conflit israelo arabe, ce qui rend sa résolution « lointaine, sinon hypothétique ». »

Yidir Plantade, Le Monde, 20 juillet 2012

 

«Déjà auteur de plusieurs ouvrages autour du Proche-Orient, l’historienne Catherine Nicault s’était lancée un sacré défi : raconter l’histoire de Jérusalem en un seul livre. »

Actualité Juive Hebdo, 11 janvier 2013

 

«Un remarquable ouvrage. »

Ralph Schor, Historiens & Géographes, avril/mai 2013

 

Radio/télé :

Catherine Nicault était l’invitée de Monique Canto-Sperber sur France Culture, dans « Questions d’éthique », mercredi 25 mai 2012.

Catherine Nicault était l’invitée de Stéphanie Duncan sur France Inter, dans « Autant en emporte l’histoire », dimanche 17 novembre 2019.

Du même auteur
Les médias en parlent