Le livre des écorchés

Le livre des écorchés

Proust, Céline et la Grande Guerre

25,00 (Disponible en numérique)

Et si l’une des églises de village que le soldat Bardamu voit brûler au début de Voyage au bout de la nuit était celle de Combray dont le Narrateur d’À la recherche du temps perdu apprend la destruction dans le Temps retrouvé ?

C’est à partir de cette expérience de la pensée qu’Hervé G. Picherit propose une lecture des œuvres de Marcel Proust et de Louis-Ferdinand Céline comme formant ensemble une immense épopée composite qui raconte mieux que toute autre la catastrophe historique de la Grande Guerre faisant de chacun de nous un « écorché ». Faute de manières d’être encore valides, il faut rénover nos rapports à nous-mêmes et au monde. Proust et Céline, en réponse à cette catastrophe, instaurent un nouvel imaginaire, l’un composant le dernier livre du monde d’« avant », l’autre la première chronique du monde d’« après ».

Puisant ses outils dans la narratologie, la psychanalyse, l’anthropologie et la philosophie, l’auteur de ce livre identifie dans ces deux œuvres l’expression d’une rupture à travers tous les niveaux de l’existence.

  • Hervé G. Picherit

    Est professeur de littérature et de cinéma français à l’université du Texas (Austin) ...

,
9782271089953
07/04/2016
368
15.0 x 23.0 cm
Les médias en parlent