Liberté et religion

Relire Benjamin Constant

24,00 (Disponible en numérique)

Benjamin Constant (1767-1830) appartient par sa formation à l’époque des Lumières et par sa carrière au XIXe siècle. Romancier (Adolphe), penseur politique (De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes), ce passeur entre plusieurs cultures (allemande, anglaise et française) a consacré quatre décennies à De la religion, un ouvrage peu commun et d’ample dimension, à l’ambition systématique.
Comment une telle étude peut-elle se concilier avec la théorie du libéralisme politique dont il est l’un des pères ? Cela a-t-il une incidence sur notre conception moderne de la politique conçue comme un monde autonome ? C’est par le biais de cette œuvre méconnue que Denis Thouard nous invite à redécouvrir Benjamin Constant. À rebours de nos opinions actuelles, la religion est pour Constant, au-delà d’un anticléricalisme déclaré, solidaire de la liberté et fonde la politique.
Combinant Jérusalem avec la Grèce antique, qui offrait l’image d’une religion indépendante de toute prêtrise, il attribue au phénomène religieux une puissance émancipatrice.
Le livre montre comment son apologie politique des droits individuels est étayée par une théorie de la subjectivité religieuse ancrée dans le sentiment.

  • Denis Thouard

    Denis Thouard, directeur de recherche au CNRS (Centre Georg Simmel, EHESS), s’intéresse à la question de la subjectivité, à la théorie herméneutique et à l’épistémologie des sciences sociales ...

9782271116109
CNRS Philosophie
16/01/2020
208
15 x 23 cm

« […] Un petit livre qui ouvre bien des fenêtres »

En attendant Nadeau, avril 2020

« […] le tour de force de Constant consisterait à avoir rendu compatibles, peut-être même solidaires, l’aspiration religieuse – réfléchie, sincère, éclairée – et la liberté politique au sein des démocraties modernes. »

Marion Bet, Le Nouvel Obs, avril 2020

 

Du même auteur
Les médias en parlent