Le mystère Coriolis

Le mystère Coriolis

25,00 (Disponible en numérique)

Si la force de Coriolis est universellement connue, l’homme qui lui a donné son nom l’est nettement moins… Gaspard-Gustave de Coriolis (1792-1843) a voué sa vie à la science et à l’enseignement. Célibataire, réservé, il a une vie recluse, sédentaire, sans aspérités. Pourquoi alors s’intéresser à ce savant, parmi tant d’autres ? Parce que son oeuvre révèle des résultats importants : il est le premier à donner un contenu scientifique à la notion de travail. Il définit la notion de force d’entraînement et celle de force centrifuge composée (plus tard force de Coriolis), qui permet d’expliquer la rotation du pendule de Foucault, la déviation des corps vers l’Est, mais certainement pas le sens de vidage des lavabos ! Coriolis est également le père d’une théorie du jeu de billard, qui de nos jours fait encore autorité…

Mais ce ne sont pas là résultats épars. Le fil directeur de son oeuvre, c’est la mécanique appliquée – nouvelle branche scientifique issue de la première révolution industrielle. Une oeuvre à la charnière entre mathématiques et physique, entre théorie et pratique. Coriolis appartient à la petite cohorte des ingénieurs-savants, issus de cette École polytechnique née de la Révolution : par leur formation savante, ils appliquaient la science à l’industrie, et réciproquement nourrissaient la science grâce à leur pratique d’ingénieur.

Enfin, c’est un homme attachant, avec ses projets et ses échecs, ses démêlés avec ses collègues, son caractère romantique et idéaliste, qui est ici décrit par Alexandre Moatti.

  • Alexandre Moatti

    Alexandre Moatti est ingénieur en chef des Mines, chercheur associé à l’université Paris-Diderot (Paris VII) ...

9782271080776
10/04/2014
241
14.0 x 22.0 cm

  • Radio et télé :

 Alexandre Moatti était l’invité de Mathieu Vidard sur France Inter dans « La tête au carré » le vendredi 10 mai 2014.

 

  • Presse :

  » Gaspard-Gustave de Coriolis, «une célébrité quasi universelle, liée à la force à laquelle il a donné son nom. Un personnage pourtant quasi anonyme, ainsi qu’une œuvre et une carrière scientifique méconnues». C’est cet étonnant décalage qu’a cherché à comprendre Alexandre Moatti, ingénieur en chef des Mines, chercheur associé à Paris-VII et auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation, décalage qu’il expose dans un ouvrage très accessible. »

Valeurs Actuelles, mai 2014.

 

 » Si la force de Coriolis est universellement connue, l’homme qui lui a donné son nom l’est beaucoup moins. Cet étonnant décalage est à l’origine de cet ouvrage. »

La jaune et la rouge, juillet 2014

 

« Ce livre impressionne par sa bibliographie, par la précision et le luxe des détails. Il s’adresse à un public motivé et devrait figurer en bonne place dans toutes les bibliothèques. »

Arkan Simaan, Science.. & pseudo-sciences, 1 janvier 2015  

 » Un ouvrage à la fois minutieusement documenté, illustré et agréable à lire, qui rend justice au brillant et infatigable scientifique qu’était Coriolis. »

Tangeante Hors-série, janvier 2019

 

 

 

Les médias en parlent