Les femmes du jazz

Les femmes du jazz

Musicalités, féminités, marginalisations

25,00

Ella Fitzgerald, Nina Simone, Billie Holiday, Mary Lou Williams… Les femmes du jazz sont-elles toutes américaines ? Non, il en existe aussi des françaises !

Mais que veut dire être une jazzwoman en France aujourd’hui ?

Contrairement à leurs confrères masculins, à leurs consœurs américaines, elles sont marginalisées. Marginalisation d’autant plus étonnante qu’elle est dénoncée par les professionnels eux-mêmes, qui la jugent contraire à l’esprit de liberté et de créativité du jazz. Ils en sont néanmoins les acteurs, voire les actrices, même si c’est à leur corps défendant.

Cet ouvrage vivant rend compte de ce paradoxe. Fondé sur une enquête ethnographique, il fait également appel à l’entretien, au témoignage et à la presse.

Voici une enquête passionnante sur un milieu singulièrement français.

 

  • Marie Buscatto

    Professeure de sociologie à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Marie Buscatto est chercheuse à l'IDHE.S (Paris I-CNRS).

9782271065117
04/10/2007
232
14.0 x 22.0 cm

 » La marginalisation des femmes chanteuses ou instrumentales Marie Buscatto, chercheuse au CNRS, l’analyse brillamment dans son livre Femmes du jazz, fruit d’une minutieuse enquête ethnographique effectuée durant douze ans. « 

Fara C., L’humanité, 30 mai/1 juin 2014.

 

Marie Buscatto a été interviewée par Raphaëlle Tchamitchian dans Tempo, juillet / septembre 2015.

Du même auteur
Les médias en parlent