Sous la direction de Marie Gaille, Philippe Terral

Pandémie

Un fait social total

18,00 (Disponible en numérique)

Couvre-feu, restriction des déplacements, fermeture de frontières, scolarité hautement perturbée, désarroi des métiers de la culture, transformation importante des pratiques des salariés, passe sanitaire, épuisement des personnels médicaux, défaut de prise en charge des autres pathologies, développement des problèmes de santé mentale et d’addiction, violences intrafamiliales, morts par millions, absence de rite funéraire…
Tous les aspects de toutes les vies humaines, sur la planète entière, sont ainsi apparus entraînés dans une expérience collective mortifère qui soulève de nombreuses interrogations et réflexions intimes et sociales. Pour appréhender la pandémie dans toutes ses dimensions, il paraît donc essentiel qu’aux côtés des sciences biomédicales, environnementales et de la recherche en santé publique, soient convoquées les sciences humaines et sociales.
C’est le parti pris collectif de cet ouvrage : analyser la manière dont les sociétés, dans de telles circonstances, s’adaptent, choisissent des solutions, en mettant ces éléments en perspective d’un point de vue historique et spatial. Au delà des aspects strictement biologiques de la crise s’exprimant dans le compte des infections, des hospitalisations, voire des décès, les sciences humaines et sociales permettent d’ouvrir notre regard sur cette épreuve, mettant en lumière la façon dont les sociétés et les individus ont été bouleversés, et pour longtemps, par la pandémie de Covid-19.

Sous la direction de Marie Gaille, Philippe Terral

9782271138583
10/11/2021
232
14 x 22 cm
Les médias en parlent