En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Renseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région

Discipline : Histoire

Collection : CNRS Alpha

Publication date : 30/11/2016

Auteurs : Gérald ARBOIT

ISBN : 978-2-271-09085-0

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 168

Renseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région

Gérald ARBOIT

22,00

Et si la Première Guerre mondiale n’avait pas commencé par l’assassinat de Sarajevo ? Et si tout était déjà prêt dans les environs de Verdun? Loin de se vouloir uchronique, ce livre entend apporter une réponse longtemps marginalisée par les études militaires. Cette contribution aux Intelligence Studies est consacrée à l’avant-guerre dans la Grande Région qui servit de champ de bataille à la première véritable « guerre civile européenne », entre Lorraine française, allemande, belge et Luxembourg. Une étude, consacrée au premier service de renseignement serbe, ouvre cet ouvrage collectif afin de mieux démontrer l’incongruité de l’étincelle bosniaque. La particularité de l’espace grand-régional correspond mieux à l’affrontement en préparation entre la France et l’Allemagne. En effet, les services de renseignement de ces deux pays y développent depuis le début du xxe siècle les conditions de l’affrontement de leurs deux pays. Dans ce qui n’est planifié que pour être un nouvel affrontement régional, à l’image de la guerre de 1870, les voisins luxembourgeois et belges observent et constatent une augmentation de l’espionnage sur leurs territoires respectifs et, surtout, l’implication de certains de leurs ressortissants dans cette activité. La guerre secrète qui se joue dans l’avant-guerre est plus clandestine, dans ses pratiques, et humaines, dans ses conséquences, que ce que l’on ne pense usuellement. Ce livre le démontre à chaque page.

Gérald ARBOIT
Historien spécialiste des relations internationales contemporaines, ancien auditeur de l’Institut des hautes études de Défense nationale, Gérald Arboit est directeur de recherche au sein du Centre français de recherche sur le renseignement. Il est notamment l’auteur de James Angleton, le contre-espion de la CIA (2007) et de La Guerre froide (2012).

Du même auteur

Des services secrets pour la France
Gérald ARBOIT