En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Théorie des hybrides

Discipline : Société

Collection : Arès

Publication date : 09/11/2017

Auteurs : Jean-François GAYRAUD

ISBN : 978-2-271-11750-2

Format : 14.0 x 22.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 256

Théorie des hybrides

Terrorisme et crime organisé

Jean-François GAYRAUD

23,00

Dans le monde post-Guerre froide, l’hybridation est devenue la règle et non plus l’exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue… Tous les entrepreneurs du crime tendent aujourd’hui à changer d’ampleur et de forme.

L’ère de l’hybridation a commencé… Et le terrorisme trouve ainsi des nouvelles sources de financement. Des corps hétérogènes et inconciliables font désormais symbiose. Hier, acteurs « politiques » (terrorisme, guérillas, milices, mouvements de libération) et criminels de « droit commun » (bandes, gangs, cartels, mafias) vivaient séparés dans les espaces et selon les logiques de la Guerre froide : ils fusionnent aujourd’hui sur la même scène violente et prédatrice.

Jean-François Gayraud livre une analyse lucide et sans concession de ces hybrides qui bousculent toutes les certitudes héritées du XXe siècle.

 

« La figure du “prédateur” mondialisé appelle la figure nouvelle du petit criminel global qui se présente souvent sous l’aspect plus “noble” du terroriste. Cet “hybride” prend de multiples aspects que Jean-François Gayraud décline dans une casuistique savoureuse. »

                                                                                    Jacques de Saint Victor (préface)

Jean-François GAYRAUD

Jean-François Gayraud est docteur en droit, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Institut de criminologie de Paris. Essayiste et haut fonctionnaire de la police nationale, il est l’auteur de nombreux ouvrages de géopolitique et de criminologie, dont Le Renseignement criminel (CNRS Éditions, 2011).

Revue de presse

Presse : " La convergence, l'interaction, voire la coopération entre groupes terroristes et crime organisé, marginale du temps de la guerre froide, serait devenue une forme de norme. Ce phénomène émergent, dont le jihadisme actuel serait un exemple parfait, Jean-François Gayraud lui a...

Du même auteur