Le renseignement criminel

Le renseignement criminel

19,00 (Disponible en numérique)

Trafics de drogues, d’armes et d’êtres humains, contrebande, contrefaçons, fraudes financières, crimes écologiques, mafias, guérillas passées au narcotrafic, bandes criminelles de quartiers, corruption… Comment prévenir et juguler ces fléaux qui menacent la sécurité des citoyens, des États, de l’Europe ?

Francois Farcy et Jean-Francois Gayraud montrent pourquoi et comment le renseignement est indispensable pour, sinon déraciner, du moins combattre plus efficacement des criminalités protéiformes et toujours plus transnationales – une approche nouvelle exigeant la radicale remise en cause de tactiques usées, lentes et stérilisantes.

 Visant à sortir les forces de police d’une attitude statique et réactive face au crime, le renseignement criminel, lui, combine une vision, l’anticipation, et une pratique alliant la recherche et l’analyse.

Au total et pour la première fois, cet ouvrage offre une étude rigoureuse et novatrice, permettant d’analyser et combattre ces nouvelles criminalités constituant la face obscure de la mondialisation.

  • Jean-François Gayraud

    Jean-François Gayraud est docteur en droit, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’Institut de criminologie de Paris ...

  • François Farcy

    Criminologue, François Farcy est commissaire divisionnaire, directeur à la police judiciaire fédérale belge, et chargé de cours à l’École nationale de recherche de la police fédérale à Bruxelles.

,
9782271072177
Arès
10/11/2011
134
14.0 x 22.0 cm

« La lutte contre la criminalité passe par une nouvelle conception de l’enquête policière dont l’agent de quartier (l’îlotier) est le premier maillon. »

Catherine Pauchet, Le Bulletin d’Espalion, 3 février 2012

 

« Les policiers doiventils agir comme des officiers de renseignement d’un service secret ? Pour le directeur judiciaire de Mons, la réponse est «oui». »

Marie-Cécile Royen, Le Vif/L’Express (Belgique), 25 novembre 2011

 

François Farcy a été interviewé par La nouvelle Gazette le 15 novembre 2011.

 

Le renseignement criminel a été chroniqué par Guillaume Origoni pour tempspresents.com, 5 décembre 2014

Du même auteur
Les médias en parlent