Le corps humain

Le corps humain

Conçu. Supplicié, possédé, cannibalisé

35,00

Corps paré, glorifié, sacrifié, fantasmé : toute société parle d’elle-même en parlant du corps et à travers lui. Mais le corps, machine ventriloque du social, lieu privilégié d’inscription identitaire, suffit-il pour faire un être humain ?

L’humanité, toujours et partout, s’est représenté l’individu comme composé de deux parts : l’une périssable, l’autre invisible, âme, ombre, double, esprit poursuivant sa route bien au-delà de la mort. Et, pour de nombreuses sociétés, des Yanomami d’Amazonie aux  Khumbo du Népal, un homme et une femme ne suffisent pas à produire un enfant : celui-ci nécessite pour être pleinement humain l’intervention d’agents plus puissants : ancêtres, esprits, dieux.

Réunissant les meilleurs spécialistes, cette somme dirigée par Maurice Godelier et Michel Panoff explore, à travers les représentations et les pratiques symboliques, les relations entre les sexes, la famille, la propriété, le pouvoir.

Fonctions symboliques du sperme, du sang, du lait, rites de passage, interdits sexuels et matrimoniaux, pratiques funéraires… mais aussi sorcellerie, possession, anthropophagie . Conçu, supplicié, agressé, cannibalisé, le corps est à la fois le dépositaire et le piège des rapports sociaux.
Un monument de savoir qui témoigne de l’importance incontournable des sciences sociales.

 

 

  • Maurice Godelier

    Anthropologue de réputation mondiale, médaillé d’or du CNRS, Prix international Alexander von Humboldt en sciences sociales, Maurice Godelier est l’auteur, entre autres classiques, de La Production des Grands Hommes, des Métamorphoses de la parenté, de Au fondement des sociétés humaines, d’un Lévi-Strauss, et plus récemment de L’imaginé, l’imaginaire et le symbolique.

9782271068187
26/03/2009
576
15.0 x 23.0 cm
Du même auteur
Les médias en parlent