L'Homme-trace

L’Homme-trace

Des traces du corps au corps-trace

32,00

Engagé dans un mouvement vertigineux, notre xxie siècle brouille les repères. En intégrant du non-vivant au vivant et du vivant au non-vivant, les nouvelles techniques bouleversent les frontières de l’anthropologie. Les conceptions que l’« humain pensant » a de lui-même, de son schéma corporel comme de son identité, en sont renversées.

Ce quatrième tome de la série L’Homme-trace prend donc le « corps », le corps-trace plus précisément, comme objet d’études. Il s’agit pour les chercheurs réunis ici d’examiner les processus traçuels à l’œuvre en reprenant et questionnant la thèse, développée par Béatrice Galinon- Mélénec, d’une interaction étroite et rétroactive entre le corps et un système écologique multifactoriel marquée par l’histoire de l’Évolution. Le corps ainsi considéré s’inscrit dans une dynamique systémique liant un corps-interprété et un corps-interprétant au sein d’un complexe où des corps en co-présence sont animés par des interactions permanentes : à l’intérieur du corps, du dedans au dehors et du dehors au dedans. Avec cette nouvelle approche, toute la relation soignant-soigné, par exemple, prend une nouvelle dimension.

La série L’Homme-trace montre comment la trace peut servir de para- digme interprétatif au sein de différentes disciplines et combien cette approche impose une déconstruction des processus à l’œuvre dans l’interprétation humaine de la notion de trace.

  • Béatrice Galinon-Mélénec

    Béatrice Galinon-Mélénec est Professeur des Universités en sciences de l’information et de la communication, directrice du CDHET (Communication et Développement des Hommes, des Entreprises et des Territoires), et fondatrice du réseau international « L’Homme trace ».

,
9782271114174
CNRS Alpha
30/06/2017
316
15.0 x 23.0 cm
Du même auteur
Les médias en parlent