Crise, violence, dé-civilisation

Crise, violence, dé-civilisation

25,00 (Disponible en numérique)

Nécessaire, le « savoir » appliqué à la crise et à la violence peut s’avérer dépourvu de toute capacité explicative et devenir parfaitement frustrant. L’exigence scientifique comme l’urgence citoyenne imposent certes le savoir comme un devoir ; toute société est obligée de comprendre ce qu’elle produit, y compris l’irrationnel ou l’horreur. Mais comment nier qu’étudier l’horreur, c’est déjà reconnaître, a posteriori, notre impuissance ? L’analyse critique est-elle d’une grande utilité quand elle ne dispose pas de moyens d’action ?
Ce livre s’intéresse à trois notions : la crise, la violence et la dé-civilisation. Elles constituent les trois angles morts de l’histoire du monde, tant la connaissance scientifique que l’on peut en avoir ne permet ni de les comprendre pleinement, ni de les combattre efficacement. Elles ont pourtant une dimension universelle et une histoire longue. Il importe de continuer à se pencher sur ces trois notions, car la crise ne conduit pas nécessairement au chaos, à la violence et à la destruction, et la dé-civilisation ne relève d’aucune fatalité. Une crise peut aussi présenter une chance inédite pour une société de développer une conscience critique sur son passé et se projeter dans un avenir radicalement différent de son présent.
En étudiant ces questions politiques, historiques et éthiques, fondamentales, Hamit Bozarslan revient sur l’histoire du monde, et s’interroge sur son avenir.

  • Hamit Bozarslan

    Docteur en histoire et en sciences politiques, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, Hamit Bozarslan est notamment l’auteur d’une Histoire de la Turquie (Tallandier, 2013) et de Sociologie politique du Moyen-Orient (La Découverte, 2011) ...

9782271115027
24/01/2019
480
15.0 x 23.0 cm

« L’historien d’origine kurde est devenu au fil des ans l’un des intellectuels français les plus lucides sur les crises qui secouent le monde arabo-musulman.  »

Marc Semo, Le Monde, 12 mars 2019

 

« L’ouvrage de Hamit Bozarslan est un éloge de la « cité démocratique », traversé de part en part d’une sourde inquiétude. […] Le lecteur bénéficiera autant des analyses stimulantes que de l’érudition de Hamit Bozarslan, qui nous offre un bel ouvrage de philosophie politique. »

Politique étrangère, août 2019

 

L’auteur était sur France Culture pour « L’invité actu », le 12 octobre 2019

Du même auteur
Les médias en parlent