Aux origines de l'antiracisme

Aux origines de l’antiracisme

La LICA, 1927-1940

26,60 (Disponible en numérique)

À la fin des années 1920 naît la première organisation antiraciste française, la Ligue internationale contre l’antisémitisme (LICA, actuelle LICRA). Ciblant d’abord les manifestations antijuives qui surviennent en Europe centrale et orientale, elle doit très vite affronter la résurgence de l’antisémitisme dans une France où on le croyait à tort éteint, et faire face à un défi sans précédent, le national-socialisme.

Dans le contexte tourmenté des années 1930, les militants de la LICA inventent une doctrine et se dotent de moyens d’action. À côté des batailles rangées contre leurs adversaires, du boycottage des dictatures et d’une propagande véhémente, ils définissent un projet politique visant à donner une dimension institutionnelle à l’antiracisme dans la France républicaine.

S’appuyant sur des fonds d’archives inédits et considérables – dont les archives de la LICA rapatriées de Moscou au début des années 2000 –, Emmanuel Debono retrace l’histoire des pionniers du militantisme antiraciste en France, avant que la défaite de 1940 ne plonge leur idéal dans les ténèbres. Il met en lumière l’attitude des pouvoirs publics, celle des élites politiques et intellectuelles, en métropole comme en Afrique du Nord, face à des démonstrations de haine souvent minimisées.

  • Emmanuel Debono

    Docteur en histoire de l'IEP de Paris, Emmanuel Debono travaille sur les racismes et les antiracismes dans la France contemporaine.

9782271072955
Seconde Guerre mondiale
13/09/2012
502
15.0 x 23.0 cm

  • Presse :

 

Emmanuel Debono a été interviewé par Élise Vincent pour lemonde.fr le 26 octobre 2012.

 

« L’histoire de la LICA, de ses origines à 1940, reste encore méconnue, d’où le mérite d’un tel ouvrage. Qui se souvient encore que la LICA fut la principale organisation antihitlérienne française de l’avant-guerre ? »

Claude Ash, Les Cahiers Bernard Lazare, novembre 2012.

 

« Riche d’enseignements, notre passé émerge de ce bon livre que tout ligueur devrait lire avec passion. »

Antoine Spire, Le Droit de vivre, novembre 2012.

 

« Ce tableau est impressionnant par sa précision et par sa densité. ll a été réalisé sur la base de nombreuses archives, en premier lieu celles de la LICA, récemment revenues de Moscou. »

Michel Dreyfus, L’OURS, décembre 2012.

 

« Sa publication est d’autant plus salutaire que l’histoire de l’antiracisme français est  beaucoup moins connue que celle de l’apartheid ou de la ségrégation étasunienne. »

Dominique Chathuant, Les Clionautes, mardi 30 avril 2013.

 

« La profondeur de l’analyse et la rigueur scientifique de l’ouvrage sont à souligner ainsi que la richesse de la bibliographie. »

Nathalie Sévilla, Histoire@politique, 27 juin 2013.

 

« Emmanuel Debono explore les pistes de réponse dans une rigoureuse et passionnante démonstration. Celle-ci repose sur une masse archivistique tout à fait impressionnante. »

Jérémy Guedj, Les Cahiers de la Méditerranée, juin 2013.

 

  • Radio/Télé :

Emmanuel Debono était l’invité de Kristel le Pollotec dans l’émission « Mémoires vives » sur RCJ le 23 décembre 2012.

 

Emmanuel Debono était l’invité de Marc Gad Drillech sur Judaïques FM, dans l’émission « Passé composé », le jeudi 18 avril 2013 de 21h05 à 21h30.

 

Emmanuel Debono était l’invité de Guillaume Erner sur France Inter dans l’émission « Service public », mardi 13 mai 2014.

 

Emmanuel Debono était l’invité d’Hervé Gardette sur France Culture dans l’émission « Du grain à moudre », mardi 18 novembre 2014 de 18h20 à 19h

 

Les médias en parlent