Dénoncer les Juifs sous l’Occupation

10,00

Omniprésente dans l’imaginaire lié à la France des années noires, la délation contre les juifs n’avait pourtant jamais fait l’objet d’une enquête approfondie. L’ouvrage de Laurent Joly vient combler cette lacune.
Croisant approche institutionnelle et études de cas individuels, il examine tour à tour le rôle de la dénonciation dans les pratiques du commissariat général aux Questions juives, de la Gestapo, de la préfecture de Police et du journal Au Pilori. À partir de correspondances privées inédites, il fait également revivre le destin de victimes, telle Annette Zelman, dénoncée à la Gestapo par les parents de son fiancé non juif et déportée en juin 1942.
Tout un pan de la vie et de la persécution des juifs à Paris est ainsi ressuscité : des contextes sociaux conflictuels, des stratégies de sauvetage anéanties, des vengeances sordides se donnant libre cours jusqu’aux dernières heures de l’Occupation.
La délation contre les juifs n’est pas ce phénomène de masse que l’on imagine communément. Instrument de la politique génocidaire des nazis, elle n’en a pas moins provoqué la mort de plusieurs milliers de femmes, hommes et enfants.

  • Laurent Joly

    Laurent Joly, directeur de recherche au CNRS (Centre de recherches historiques, EHESS), est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’extrême droite française et la persécution des juifs sous l’Occupation.

9782271138286
Biblis
16/09/2021
288
11 x 18 cm

« Depuis quelques années, certains polémistes s’évertuent à réhabiliter la figure du maréchal Pétain – en distinguant le Pétain de Verdun et le Pétain de Vichy, ou en minimisant son rôle dans les crimes antisémites du régime. Pétain a-t-il tenté de protéger les juifs de France en donnant les juifs étrangers, comme ces mêmes polémistes l’affirment ? Les enquêtes et analyses historiques démontrent au contraire de manière implacable la complicité de Laval, Bousquet et celle du maréchal dans la Solution finale. »

France Culture, le 3 novembre 2021.

« La dénonciation contre les Juifs était-elle répandue en France sous l’Occupation ? Qui étaient les délateurs et pourquoi agissaient-ils de la sorte ? Laurent Joly interroge la figure du délateur, décrypte sa mentalité, ses mobiles (antisémitisme, vengeance, conformisme…), ses justifications, revient sur le destin des victimes. »

La Grande Histoire – Seconde Guerre Mondiale, novembre 2021 – janvier 2022.

« Pour autant, le travail de ces chercheurs ne relève pas d’un engagement politique, mais d’un acte de conscience, face à un impératif que tous ont en partage : le mal ne peut pas avoir le dernier mot. »

Gaïdz Minassian, Le Monde des Livres, le 26 novembre 2021.

« Important par l’ampleur des questions brassées et la quantité des matériaux analysés, l’ouvrage dépeint les « années noires » dans toute leur complexité et, si faire se peut, en noircit encore l’appréhension. »

André Loez, Le Monde des Livres, le 26 novembre 2021.

Du même auteur
Les médias en parlent