Exilés et réfugiés politiques aux États-Unis, 1789-2000

24,00 Ouvrage indisponible

Les États-Unis ont toujours représenté le pays d’immigration par excellence. Mais ont-ils pour autant aisément accueilli les réfugiés politiques ? En réintroduisant le politique dans un domaine qui relève le plus souvent de l’histoire sociale, cet ouvrage met en lumière les continuités et les ruptures qui ont favorisé ou interrompu l’accueil des migrants contraints à l’exil. Les auteurs s’intéressent aux filières de départ, aux réseaux de solidarité, aux outils d’intégration publics ou privés. Des moments clés sont étudiés : révolutions des XVIIIe et XIXe siècles, années 1930 et Seconde Guerre mondiale, guerre froide, guerre du Vietnam. Ils mettent en évidence l’étroite imbrication entre politique étrangère et politique d’accueil.

  • Catherine Collomp

    Professeur émérite à l’université Paris-Diderot, est spécialiste de l’histoire de l’immigration et du mouvement ouvrier aux États-Unis ...

  • Mario Menéndez

9782271061683
CNRS Histoire
04/09/2003
304
15.0 x 24.0 cm
Du même auteur
Les médias en parlent