Guizot

Guizot

La traversée d’un siècle

20,00 (Disponible en numérique)

Guizot politique, historien, diplomate, journaliste a marqué son siècle d’une empreinte encore visible sur nos institutions et notre système éducatif. Plusieurs fois ministre puis président du Conseil sous la monarchie de Juillet, cet homme, qui a vu de ses yeux la Terreur en 1794 et la Commune en 1871, a fasciné bon nombre de ses contemporains.

Loin de l’image laissée par la tradition et les caricatures, Laurent Theis explore la philosophie politique de ce grand serviteur de l’État ; son idéal d’un gouvernement des esprits par la souveraineté de la raison ; sa religion, formée d’un attachement à l’Église réformée dépourvu de mysticisme ; sa conception de l’histoire fondée sur l’évolution de la civilisation européenne conduisant à l’avènement des classes moyennes et au système représentatif. Dans cet ouvrage réunissant une dizaine de textes, il le débusque dans ses affections familiales, ses interventions dans la presse, ses rapports souvent conflictuels avec ses éditeurs, ses relations cordiales avec les catholiques libéraux, son empathie pour l’Angleterre… Un Guizot inattendu dont la présence irrigue tout un siècle, de la fin de l’Ancien Régime au début de la IIIe République.

  • Laurent Theis

    Historien, ancien élève de l’École normale supérieure, Laurent Theis est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Guizot, la traversée d’un siècle (CNRS Éditions, 2014), Clovis ...

9782271081599
11/09/2014
198
14.0 x 22.0 cm

  • Presse

« Laurent Theis, rassemble heureusement articles et conférences qu’il a consacrés à celui qui fut, à la fois un grand historien et un grand politique, chantre du libéralisme incarnation du parti du « juste milieu » sous la monarchie de Juillet, icône, pourrait-on dire du centrisme éternel. »

M.R., Lire, septembre 2014

« On n’y trouvera donc pas un exposé systématique de la carrière de Guizot, mais une multiplicité d’éclairages qui permettent, à travers sa trajectoire, de traverser un siècle, de la fin de l’Ancien Régime à l’établissement de la IIIe République. »

Jean Sévillia, Le Figaro Magazine, 12 – 13 septembre 2014

« Un Guizot inattendu dont la présence irrigue tout un siècle, de la fin de l’Ancien Régime au début de la IIIe République. »

Evene.fr, 12 septembre 2014

« Ce recueil d’articles, de conférences, de contributions à des colloques, auxquels s’ajoutent des pages inédites et une préface enlevée, nous fait saisir au mieux la multiplicité des activités et l’originalité « d’une personnalité pourtant réputée conformiste », et qui se révèle un des grands esprits du XIXe siècle. »

L’Histoire, 1 octobre 2014

« Guizot, grâce à l’œil acéré et la plume inspirée de Laurent Theis, reprend vie sous nos yeux. C’est à un voyage fascinant qu’il nous invite : n’hésitez pas à le suivre. »

Sylvain Bonnet, salon-litteraire.com, 14 novembre 2014

« François Guizot, la traversée d’un siècle est un ouvrage fort intéressant. Les deux cent vingt pages qui le composent emmènent le lecteur dans le flot historique, lui faisant revivre à la fois les moments politiques et intellectuels forts de la fin du XVIIIe siècle et du XIXe siècle et les instants importants de la vie de l’historien. »

trop-libre.fr, 30 novembre 2014 

« Il faut exhumer les vaincus de l’Histoire. C’est la tâche à laquelle se voue Laurent Theis, déjà biographe de François Guizot, qui revient sur ce protestant, génial professeur dont les disciples, excusez du peu, s’appelaient Tocqueville et Michelet. »

François-Guillaume Lorrain, Le Point, 4 décembre 2014

Laurent Theis a rédigé un article pour Le Point Hors-Série dans l’édition de mai 2018.

Radio/Télé:

Laurent Theis était l’invité de Jean-Noël Jeanneney sur France Culture dans l’émission «Concordance des temps», samedi 6 septembre 2014.

Laurent Theis était l’invité de Franck Ferrand sur Europe 1 pour un « grand portrait » de l’émission « Au cœur de l’Histoire » consacré à Alexis de Tocqueville, samedi 5 décembre 2015.

 

Du même auteur
Les médias en parlent