Le luxe et la violence

Le luxe et la violence

Domination et contestation chez Ibn Khaldûn

25,00 (Disponible en numérique)

En relisant l’oeuvre d’Ibn Khaldûn, historien du XIVe siècle, Hamit Bozarslan en fait ressortir toute l’actualité et la justesse d’analyse. La chute des régimes de Ben Ali et de Moubarak ne trouve-t-elle pas une explication dans ce qu’il décrit comme l’inévitable « routinisation » du pouvoir, menant à la troisième et ultime phase de toute domination ?

Théoricien de la civilisation, Ibn Khaldûn construit une analyse du pouvoir fondée sur la mise en évidence de cycles et de contradictions. Aucune cité ne peut se constituer sans la violence, mais elle ne peut pas non plus vivre avec, dans un va-et-vient permanent entre pacification et brutalisation. Conquête, domestication, puis exercice tyrannique du pouvoir : telles sont les trois phases de domination menant inexorablement à la chute d’un pouvoir, laissant la place à d’autres ambitions de puissance.

 

L’étude révélatrice de Hamit Bozarslan sur un penseur d’une envergure digne de Machiavel illustre la pertinence d’une pensée qui n’a pas fini de nous interpeller.

  • Hamit Bozarslan

    Docteur en histoire et en sciences politiques, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, Hamit Bozarslan est notamment l’auteur d’une Histoire de la Turquie (Tallandier, 2013) et de Sociologie politique du Moyen-Orient (La Découverte, 2011) ...

,
9782271080752
03/04/2014
312
14.0 x 22.0 cm

  • Presse

« Si Hamit Bozarslan met l’accent sur les cycles du pouvoir, ponctués par trois phases de domination – conquête, domestication, exercice tyrannique qui précède la chute -, c’est pour mieux souligner que « la Cité ne peut se constituer sans la violence, et qu’elle ne peut vivre qu’avec elle » Maîs aussi pour mettre l’accent sur les analyses khalduniennes portant sur les empires, qui sont des entreprises de pacification débouchant sur des formes de brutalisation médites. »

Olivier Mongin, Esprit, juin 2014

« En décrivant l’histoire ancienne des berbères et des dynasties musulmanes, Ibn Khaldûn a en même temps posé les prémisses d’une sociologie historique
des crises politiques dont l’actualité illustre chaque jour un peu plus la portée dans l’écho ininterrompu des crises du Moyen-Orient. »

Yannis Tavé, Études, novembre 2014

« À lire [Hamit Bozarslan], on a l’impression qu’il fait référence au Moyen Orient d’aujourd’hui alors qu’il ne suit que les enseignements d’Ibn Khaldoun, diffusés au XVIe siècle, époque à laquelle les liens entre la relgion et l’État étaient déjà au coeur des débats tant ils se confondaient. »

Moyen-Orient, avril-juin 2015

 

  • Radio et télé :

Le luxe et la violence était « l’essai du jour » de Jacques Munier sur France culture le 2 avril 2014.

Hamit Bozarslan était l’invité de Pierre-Edouard Deldique sur RFI dans l’émission « Idées », dimanche 6 juillet 2014.

Hamit Bozarslan était l’invité d’Abdelwahab Meddeb sur France Culture dans l’émission « Cultures d’Islam », vendredi 10 octobre 2014 de 15h à 16h.

Hamit Bozarslan était l’invité de Jean Lebrun sur France Inter dans l’émission « La Marche de l’histoire », mardi 26 janvier 2016 à 13h30.

Du même auteur
Les médias en parlent