Les Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale

Les Juifs en France pendant la Seconde Guerre mondiale

15,00

Nourri d’archives inédites, ce livre examine la vie quotidienne de la population juive en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Soumis à l’obligation de recensement, renvoyés des emplois qu’ils occupaient par le passé, dépouillés de leurs biens, les Juifs étaient alors condamnés à la marginalisation sociale et économique. Puis vint le temps de la traque et, pour nombre d’entre eux, celui de la déportation.

Comment, dans ces conditions, les Juifs subvenaient-ils à leurs besoins ? Quels furent leurs recours dans la société française et auprès des organisations juives ? Comment vivaient les Juifs internés dans les camps français ? Que savait-on, à cette époque, de la « destination inconnue » vers laquelle partaient les trains de la déportation ? Ces questions permettent à Renée Poznanski de redonner à l’existence des Juifs en France pendant la guerre une dimension humaine. Écartant les dérives anachroniques, l’auteur apporte un éclairage nouveau sur cette période tragique de l’histoire.

La riche postface à cette nouvelle édition revient par ailleurs sur les débats historiographiques suscités, depuis le début des années 1990, par la multiplication des travaux relatifs à la persécution des Juifs de France sous l’Occupation.

  • Renée Poznanski

    Professeur de science politique à l’université Ben Gourion à Beer Sheva (Israël) où elle est titulaire de la chaire Yaacov and Poria Avnon d’étude de l’Holocauste, Renée Poznanski est notamment l’auteur de Propagandes et Persécutions ...

9782271095022
Biblis
25/01/2018
764
13.0 x 19.0 cm

« Il s’agit d’une réedition largement augmentée et qui donne un grand nombre de détails sur les conditions qui ont pu varier à la fois au cours des années de la guerre, et dans les différentes régions de l’Occupation. »

Cahiers Bernard Lazare, avril 2018

 » Cette nouvelle édition est considérablement augmentée sur la base des travaux de Renée Poznanski, de son utilisation de sources nouvelles et des progrès effectués par la recherche historique, qu’elle maîtrise parfaitement. « 

L’Ours, février 2019

Les médias en parlent