Lévy-Bruhl

Lévy-Bruhl

Entre philosophie et anthropologie

35,00 (Disponible en numérique)

Épuisé

 

Une chose ne peut être simultanément elle-même et son contraire : voilà qui nous paraît évident. Et pourtant…

Pourtant, la « mentalité primitive », notion créée par Lévy-Bruhl (1857-1939) et qui donnera, en 1921, son nom à un de ses plus célèbres ouvrages, ignore ce principe de contradiction : ainsi les Bororo se présentent comme des aras rouges…

Le « primitif » n’est-il qu’un mixte de sauvage, de criminel, de rêveur et d’enfant ainsi comme on le pense sous la Troisième République ? Quel rôle a joué cette notion équivoque de « mentalité primitive », entre relativisme culturel et pensée évolutionniste ? Comment a-t-elle été reçue par la postérité, des structuralistes aux philosophes analytiques ? 

Avec cette figure du primitif, Frédéric Keck nous découvre un pan considérable de l’histoire de la philosophie et des sciences sociales et des débats intellectuels (Durkheim, Bergson, Lévi-Strauss) aux XIXe et XXe siècles.

9782271066527
17/04/2008
280
15.0 x 23.0 cm

« Ce premier livre est un grand livre qui, faisant fi des frontières disciplinaires, s’attache à la recontextualisation des problèmes philosophiques sans pour autant les réduire à exprimer autre chose qu’eux mêmes. Sa lecture est recommandée aussi bien aux philosophes purs qu’aux représentants les plus intransigeants des sciences sociales : ils y trouveront, appuyée sur une compétence exceptionnelle d’historien, une manière neuve d’envisager la relation entre philosophie et anthropologie. »

Jean-Louis Fabiani, Annales Histoire, Sciences Sociales, Août 2010

Les médias en parlent