Vie d'un derviche tourneur

Vie d’un derviche tourneur

Doctrine et rituels du soufisme au XVIIe siècle

29,00 (Disponible en numérique)

Figure emblématique du monde spirituel ottoman, le derviche tourneur fascine les Occidentaux depuis des siècles. Si la doctrine de la Mevleviye, cette confrérie soufie fondée par Rumi au XIIIe siècle, a fait l’objet de nombreux travaux érudits, la vie des derviches, leurs pratiques, leurs rituels quotidiens, demeurent encore méconnus.

S’appuyant sur le parcours et l’oeuvre d’Ankaravî (mort en 1631), principal disciple de Rumi, cette étude analyse le soufisme à un moment où le pouvoir ottoman cherche parmi les confréries des responsables à sa décadence.

Ecrivain célèbre, auteur de textes savants et mystiques dont l’influence perdure, cheikh du tekke de Galata à Istanbul, Ankaravî a rédigé le Minhâc’ül-fukara, maître-livre de la confrérie, à la fois défense des derviches et véritable manuel initiatique. Alberto Fabio Ambrosio présente, traduit et analyse ici l’ensemble des textes qui permettent de comprendre les pratiques des derviches tourneurs dans leurs formes et leurs structures.

Une initiation lumineuse à l’histoire et à la symbolique de la voie mevlevîe.

  • Alberto Fabio Ambrosio

    Alberto Fabio Ambrosio, historien et anthropologue des religions, spécialiste du soufisme turc, est l’auteur entre autres de Vie d’un derviche tourneur (CNRS Éditions, 2010) ...

9782271070005
CNRS Alpha
15/11/2010
418
15.0 x 23.0 cm

«…l’auteur, dominicain spécialiste de l’histoire turque et du soufisme ottoman, nous fournit ici une étude érudite et exigeante sur l’évolution du soufisme en Turquie au XVIIe siècle. »

[…]

Un livre savant qui nous fait plonger de l’intérieur dans une grande tradition mystique ».

H. de M., Le Monde des Religions, janvier/février 2011

 

« L’opera, destinata ad essere un riferimento per lo specialista di sufismo ottomano, permette anche a chi si interessa di spiritualità non-cristiana, di addentrarsi in questo universo spirituale che appare al tempo stesso come esotico ed esoterico. »

G. Sale, La Civiltà Cattolica, le 19 février 2011

 

« Toujours influents en Turquie, les textes d’Ankaravî présentés, traduits et analysés ici défendent et illustrent avec brio l’orthodoxie et, surtout, la sainteté du soufisme en général, et de la Mevleviye en particulier, face aux critiques incessantes d’un islam rigoriste. »

Le Point (Hors Série), mars/avril 2011

 

Alberto Fabio Ambrosio était l’invité de Abdelwahab Meddeb lors de son émission « Cultures d’Islam » sur France Culture, le dimanche 1er mai 2011

Du même auteur
Les médias en parlent