Bergson postcolonial

8,00

Le grand retour de Bergson, à l’orée du XXIe siècle, s’est accompagné d’un regain d’intérêt pour son influence exercée en dehors de France, jusqu’en Inde et en Afrique, comme en témoignent deux figures majeures de la lutte anticoloniale, le musulman Mohamed Iqbal et le catholique Léopold Sédar Senghor. À la fois poètes, penseurs et hommes d’État, tous deux ont joué un rôle intellectuel et politique essentiel dans l’indépendance de leur pays, et trouvé dans le bergsonisme de quoi nourrir leur philosophie : celle d’une reconstruction de la pensée religieuse de l’islam pour le premier, d’une désaliénation du devenir africain pour le second.
À la croisée des études bergsoniennes et de la pensée postcoloniale, le philosophe Souleymane Bachir Diagne offre un éclairage inédit sur la réception et le devenir des notions d’élan vital, de nouveauté, de durée ou encore d’intuition dans la pensée de Senghor et de Iqbal.

  • Souleymane Bachir Diagne

    Souleymane Bachir Diagne est professeur dans les départements de Français et de Philosophie de Columbia University à New York.

9782271128850
Biblis
16/01/2020
128
11 x 18 cm
Du même auteur
Les médias en parlent