Le gouvernement divin

Le gouvernement divin

Islam et conception politique du monde

26,00 (Disponible en numérique)

Dieu est, selon un article de foi universellement reconnu en islam, le souverain de l’univers, parce qu’il est son créateur et il gouverne le monde terrestre par l’intermédiaire de ses prophètes dont le meilleur est Muhammad (Mahomet).

C’est dans la théologie de Mullâ Sadrâ (m. 1640), le plus grand représentant du vaste courant philosophique et mystique contemporain de la dynastie des rois safavides, que Christian Jambet explore la souveraineté de Dieu. Il confronte cette théologie aux penseurs musulmans antérieurs, aux sources grecques et à leurs interprétations. Il examine les transformations par lesquelles une théologie intégrale de la souveraineté divine a conduit de nos jours à l’autorité du théologien juriste.

L’autorité des prophètes et des imâms, fondée sur une compréhension spirituelle du Coran et des traditions islamiques, s’exerce au nom de Dieu selon une stricte hiérarchie : un niveau supérieur, celui de l’épanouissement de la vie spirituelle et un niveau inférieur, celui de l’activité judiciaire.

À l’opposé de tout modèle de domination extérieure, la religion devient un exercice spirituel d’appropriation des sens cachés du Coran et un modèle de liberté intérieure. En un temps où les théologies islamiques les plus sommaires sèment la terreur, il est bon de connaître que les plus grands penseurs de l’islam, dont Mullâ Sadrâ, ont pensé les fondements de la foi islamique, les transformant en une quête impérieuse de la vie bienheureuse.

  • Christian Jambet

    Est directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études (section des sciences religieuses), titulaire de la chaire « Philosophie en islam ».

, ,
9782271069962
CNRS Philosophie
24/03/2016
480
15.0 x 23.0 cm

Presse :

« Au premier regard, le gouvernement divin, s’il est absolu, ne semble laisser aucune place à la séparation du religieux et du politique. Pourtant, Jambet montre de manière précise comment Mullâ Sadrâ, tout en étant dans le droit-fil de toute la tradition islamique, disjoint ces dimensions qui semblent généralement confondues. »

Roger-Pol Droit, Le Monde, 26 mai 2016

Christian Jambet accorde un entretien à François L’Yvonnet dans Qantara, juillet 2016

« (…)Christian Jambet explore la souveraineté de Dieu. Il confronte cette théologie aux penseurs musulmans antérieurs, aux sources grecques et à leurs interprétations. Il examine les transformations par lesquelles une théologie intégrale de la souveraineté divine a conduit de nos jours à l’autorité du théologien juriste. »

SaphirNews, le 24 octobre 2016

« Dès ses premiers temps, l’islam a connu divisions et schismes. L’ouvrage de Christian Jambet s’intéresse à l’évolution politique d’une des branches les plus importantes de cette religion, le shiisme. »

V.S, Lectures, novembre 2016

« Cet ouvrage est notamment intéressant pour les spécialistes du régime islamique chute iranien afin de comprendre l’exercice du pouvoir depuis la revolution de 1979. Mais sa lecture est également recommandée à tous les islamologues et autres personnes s’intéressant au sunnisme. »

G.F, Moyen-Orient, janvier 2017

« Ce livre entend à la fois rendre justice au philosophe Mullā Ṣadrā et faire oeuvre utile pour notre époque. […] Ch. Jambet lui-même sait aussi être un témoin lucide de l’histoire. »

Mathieu Terrier, Revue de l’histoire des religions, seotembre 2018

Radio :

Christian Jambet était l’invité de Laure Adler sur France Culture dans l’émission « Hors-champs », lundi 14 mars 2016.

Les médias en parlent