Le pouvoir des liens faibles

25,00 (Disponible en numérique)

Largement ignorés par la réflexion éthique et politique, les « liens faibles » sont pourtant au cœur des formes contemporaines d’attachement et d’attention aux autres : dans les réseaux sociaux, dans la sphère culturelle, dans notre rapport à l’espace urbain ou à l’environnement, ou encore dans l’espace démocratique du commun.
Si la notion de « liens faibles » a été initialement forgée par le sociologue Granovetter pour rendre compte des ressources sociales inaccessibles aux liens forts (comme la famille, l’amour, l’amitié, le travail, etc.), elle permet d’interroger notre rapport aux visages, objets, musiques, personnages de fiction, aux sentiments, aux lieux et situations du quotidien qui déterminent notre relation aux autres. Grâce à cette notion, nous pouvons observer en quel sens nos affinités esthétiques ou encore nos engagements éthiques et politiques infléchissent nos existences.
C’est donc aux ressources du concept de « liens faibles » pour saisir notre monde commun que se consacre ce volume polyphonique, avec l’ambition de rendre sensible la texture invisible de nos vies et de nos attachements ordinaires.

  • Alexandre Gefen

    Alexandre Gefen est directeur de recherche à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 ...

  • Sandra Laugier

    Sandra Laugier est professeure de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre de l’IUF ...

9782271126221
23/01/2020
384
15 x 23 cm

Sandra Laugier accordait un entretien à Frédéric Manzini pour Philosophie Magazine le 28 janvier 2020.

« Les sociologues Alexandre Gefen et Sandra Laugier explorent les nouvelles « formes contemporaines d’attachement et de soin des autres » allant des attentions minuscules aux « contributeurs de Wikipédia qui bâtissent une intelligence collective à partir d’interactions faibles ». »

Antoine Larchant, L’Express, janvier 2020

« […]ces liens ténus par lesquels nous sommes liés aux inconnus que nous frôlons dans le métro, aux personnages de roman ou de série télévisée dont nous aimons parler avec nos amis[…] »

Jean-Louis Jeannelle, Le Monde des Livres, février 2020

  • Jean-Louis Jeannelle, Le Monde des Livres, février 2020

    "[...]ces liens ténus par lesquels nous sommes liés aux inconnus que nous frôlons dans le métro, aux personnages de roman ou de série télévisée dont nous aimons parler avec nos amis[...]"  

Les médias en parlent