Le voyage de Nietzsche à Sorrente

Le voyage de Nietzsche à Sorrente

10,00

Automne 1876 : le jeune Nietzsche, professeur de philologie à Bâle, part pour Sorrente, invité par son amie Malwida von Meysenbug. Ce premier voyage dans le Sud va changer sa vie et le cours de sa philosophie. L’auteur de La Naissance de latragédie (1872) commence sa mue.

C’est à Sorrente que Nietzsche entreprend la rédaction de Choses humaines, trop humaines, la première œuvre sous forme d’aphorismes. C’est à Sorrente, aussi, que la rupture avec Wagner est intellectuellement consommée. C’est à Sorrente, enfin, que Nietzsche participe, exceptionnellement, à une joyeuse et confiante sociabilité parmi un petit groupe d’amis.

Paolo D’Iorio nous restitue ce moment charnière pour Nietzsche dans toutes ses facettes.

 

« Passionnante traversée de l’histoire d’une pensée. »

Philosophie Magazine

  • Paolo D'Iorio

    Paolo D’Iorio, directeur de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM), est spécialiste de Nietzsche dont il a étudié la philosophie de l’éternel retour.

9782271087553
Biblis
24/09/2015
256
11.0 x 18.0 cm
Du même auteur
Les médias en parlent