La sociologie française

Sociogenèse d’une tradition nationale

25,00 (Disponible en numérique)

Si la sociologie, comme la photographie ou encore l’art de l’essai, est bien une invention française, il faut encore reconnaître que les chercheurs français n’ont pas seulement été les pionniers de la discipline, tels Auguste Comte et Émile Durkheim : ils ont également contribué, par leurs efforts collectifs, à produire une véritable tradition intellectuelle particulièrement féconde. Mais qu’est-ce que partagent des sociologues aussi divers que Raymond Aron, Pierre Bourdieu, Bruno Latour ou encore Luc Boltanski, par exemple, qui appartiennent à des générations différentes, et représentent des courants intellectuels et des styles de travail tout à fait distincts ?
Johan Heilbron présente ici une vue d’ensemble unique sur la plus ancienne et l’une des traditions nationales les plus vivantes de la sociologie. Il s’attache à retracer son évolution depuis ses débuts, à l’orée du XIXe siècle,jusqu’à son expansion à la fin du XXe siècle. Présentant de nouvelles interprétations de la manière dont des penseurs comme Émile Durkheim et son groupe de collaborateurs ont redéfini la discipline et ont contribué au renouvellement d’autres sciences humaines, le livre de Heilbron constitue une étude sociologique novatrice et un ouvrage de référence pour l’histoire des sciences sociales.

« Aucune histoire de la discipline n’a jamais articulé aussi finement l’évolution de ses institutions, une interprétation des trajectoires de ses acteurs centraux et la présentation de ses principaux résultats théoriques, méthodologiques et empiriques. »
Frédéric Lebaron

9782271119230
Culture et société
12/03/2020
338
15 x 23 cm
Les médias en parlent