Jésus, moi et les autres

Jésus, moi et les autres

La construction collective d’une relation personnelle à Jésus dans les Églises évangéliques : Europe, Océanie, Maghreb

27,00

Depuis les dernières décennies, l’expansion de nouvelles églises évangéliques bouleverse le paysage religieux à l’échelle planétaire. Parmi les êtres divins, Jésus en ressort victorieux. Il semble être aujourd’hui celui qui noue le plus grand nombre d’alliances mystiques. Comment ses fidèles construisent-ils leur relation intime avec lui ? Comment ces nouvelles églises transforment-elles les individus et les sociétés ? Les auteurs, anthropologues et historiens, ont tous suivi le fil de cette alliance avec Jésus pour voir ce qu’elle change, à la fois pour les personnes elles-mêmes, mais aussi pour leurs entourages immédiats. L’enquête, dépassant les frontières et catégories habituellement associées à l’étude de ce christianisme, s’intéresse à des sociétés, à la fois du Nord et du Sud, souvent insulaires, qui toutes ont une mémoire encore vive de leur colonisation. L’influence des églises évangéliques, charismatiques et néo-pentecôtistes, y est observée « à la maison », non comme la religion de l’étranger, mais comme celle du frère, de l’ami ou de l’épouse qui s’engagent au côté de Jésus.

La réflexion progresse ainsi dans trois types de sociétés ; celles chrétiennes depuis déjà longtemps (Moorea, îles Shetland, îles Féroé, Islande), celles qui relèvent d’un autre monothéisme (Algérie, Tunisie), et celles où le christianisme est encore un front pionnier luttant contre le paganisme (Papouasie-Nouvelle-Guinée). Entre eux apparaissent de troublantes convergences, en particulier le même élan libérateur revendiqué par ce christianisme, et sa manière de se constituer dans un rapport d’opposition et de déconstruction de l’autre.

  • Christophe Pons

    Christophe Pons, anthropologue, est chercheur au CNRS, à l’Institut d’Ethnologie Méditerranéenne, Européenne et Comparative (IDEMEC – UMR 7307), Aix Marseille Université (AMU) ...

9782271073402
CNRS Alpha
26/04/2013
276
15.0 x 23.0 cm

  • Presse :

 

" II s’agit bien sûr d anthropologie. Cependant le suivi des nombreux exemples permet de passer de la théorie au terrain Une cinquantaine
de photographies d’édifices, de personnes, de moments spécifiques, baptêmes, met bien en lumiere la diversité des sociétés concernées
et l’intensité de la spiritualité. "

Jean-Marie Leonard, Libre Sens, mai/juin 2014.

Du même auteur
Les médias en parlent