En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Formes de vie

Discipline : Philosophie et histoire des idées

Publication date : 13/09/2018

Auteurs : Estelle FERRARESE, Sandra LAUGIER

ISBN : 978-2-271-12109-7

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 368

25,00

La notion de « formes de vie » a émergé il y a une dizaine d’années et circule dans des domaines variés, de la biologie à la philosophie en passant par la sociologie, la science politique et l’anthropologie. Mais qu’entendre par « formes de vie » ? Un ensemble de pratiques, d’usages de nature variée, qui donnent à la vie commune des caractères propres, pour ainsi dire diffus, explicitement ou implicitement présents dans les croyances, la langue, les institutions, les modes d’action, les valeurs. Une forme de vie est toujours, en ce sens, particulière, c’est pourquoi il existe des formes de vie, plus qu’une forme de vie.
De l’étude de ses divers sens chez des auteurs aussi différents qu’Adorno et Wittgenstein à sa portée critique et politique et à ses incidences éthiques, cet ouvrage déploie toutes les dimensions de cette nouvelle approche. En particulier, la porosité entre les sphères privée, sociale, économique et politique, et la nouvelle articulation du social et du biologique.

Estelle FERRARESE

Estelle Ferrarese est professeure à l’Université de Picardie Jules Verne, où elle enseigne la philosophie sociale et politique. Spécialiste de la Théorie critique, elle a consacré de nombreux travaux à la pensée politique de Jürgen Habermas, à la philosophie de Theodor W. Adorno, et aux théories féministes.

Sandra LAUGIER

Sandra Laugier est professeure de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et membre de l’IUF. Spécialiste de philosophie contemporaine et de philosophie du langage, particulièrement de Wittgenstein et d’Austin, elle a traduit les ouvrages de Stanley Cavell, et a développé ses approches en philosophie morale  et en théorie de la démocratie.