Une histoire émotionnelle du savoir XVIIe-XXIe siècle

10,00

Plaisir et ennui, peur et espérance, enthousiasme et désespoir, bonheur et souffrance, toute la gamme des émotions dans leurs nuances et leurs combinaisons fait l’ordinaire du quotidien de la recherche savante – aujourd’hui comme hier, et quelles que soient les disciplines.
Les chercheurs apparaissent alors non plus comme des machines à penser ou des personnes-idées dotées d’une voix impersonnelle, mais comme des êtres de chair et de sang opérant dans un univers saturé d’affects. Prendre en compte ces émotions, c’est restaurer une dimension de la science telle qu’elle se fait, en rappelant l’incidence qu’elles ont dans les rythmes de travail, dans l’engagement à la tâche, dans le devenir de collaborations et, bien sûr, dans la genèse, la production et la publication des œuvres. C’est aussi, dans un monde professionnel qui s’est placé sous la bannière de la raison, donner à voir l’auteur, plus que dans sa subjectivité, dans sa profonde humanité.

  • Françoise Waquet

    Directrice de recherche émérite au CNRS, Françoise Waquet, achève avec ce volume une trilogie commencée avec L’ordre matériel du savoir ...

,
9782271141064
Biblis
17/03/2022
432
11 x 18 cm

« Le déclencheur de cet ouvrage sur les invisibles de la recherche a été une remarque faite par un journaliste dans un compte rendu d’un précédent ouvrage qui, relevant la masse colossale des outils utilisés par les chercheurs, signalait la présence de petites mains modestes et mal payées. Ma curiosité a été piquée et j’ai décidé de faire une recherche sur une population oubliée par les études sur le monde scientifique. »

Françoise Waquet accordait un entretient à Anthony Guyon pour nonfiction.fr, le 21 avril 2022.

Du même auteur
Les médias en parlent