Les atomes

Les atomes

25,00 (Disponible en numérique)

Il y a cent ans, Jean Perrin, physicien et chimiste de génie, publiait son ouvrage majeur Les atomes. Il y exposait, dans un style rarement égalé associant rigueur scientifique et clarté didactique, les lois atomiques, la structure moléculaire, le mouvement brownien, les problèmes de la lumière et des quanta. Ce livre fit date en France comme à l’étranger car il était le premier à donner une valeur précise au nombre d’Avogadro et à apporter la confirmation de l’existence des atomes.

Les atomes n’a rien perdu, aujourd’hui, de sa pertinence. Il mérite d’être lu dans sa version originale, rééditée ici à l’occasion du centenaire de sa parution et augmentée des contributions d’éminents scientifiques, parmi lesquels le président du CNRS Alain Fuchs et le mathématicien Cédric Villani. Tous ont souhaité rendre hommage à l’esprit visionnaire d’un savant qui fut récompensé par le Prix Nobel de physique en 1926, devint sous-secrétaire d’Etat à la recherche dans le gouvernement Léon Blum, créa le Palais de la Découverte en 1937 et le CNRS en 1939. 

Edition originale précédée des contributions d’Alain Fuchs (Président du CNRS), Cédric Villani (directeur de l’Institut Henri Poincaré, Médaille Fields 2010), Michèle Leduc (Directrice de l’Institut francilien sur les atomes froids), Denis Guthleben (attaché scientifique au Comité pour l’histoire du CNRS), Anastasios Brenner (Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales) et Joël Pouthas (Laboratoire dee Physique corpuscolaire).  

  • Jean Perrin

    Jean Perrin (1870 – 1942 ), physicien, chimiste et homme politique, a reçu le prix Nobel de physique en 1926.

,
9782271082602
14/11/2014
308
15.0 x 23.0 cm

« Cet ouvrage nous rappelle que l’existence des atomes était critiquée jusqu’au début du XXe siècle. »

La Recherche, mars 2015

« Publie en 1913, Les Atomes est un ouvrage remarquable à plus d’un titre; ll se présente comme une oeuvre de vulgarisation scientifique. ll n’est certes complètement accessible qu’à un public un peu cultivé, maîs ce n’est pas une publication scientifique « primaire ». C’est pourtant la que Jean Perrin choisit d’exposer avec le plus de détails l’ensemble des expériences et des résultats de son travail sur la constante d’Avogadro. »

Alain Fuchs, Le Journal du CNRS, hiver 2015

« Nous ne saurions trop recommander cet ouvrage exceptionnel ; il faut se précipiter pour se replonger dans la période qu’il évoque on appréciera la clarté pédagogique et l’élégance du style qui courent tout au long de ces 200 pages centenaires Et on savourera de surcroît les six contributions, à la fois savantes et chaleureuses qui éclairent une oeuvre considérable »

Revue de l’électricité et de l’électronique, 2015.

Du même auteur
Les médias en parlent