Télévision 4

Télévision 4

numéro 4 / 2013 L’appel du divertissement

25,00

Tous les genres, qu’ils visent à informer ou à cultiver, subissent l’appel du divertissement, qui est, pour les chaînes, ce que fut le chant des sirènes pour les navigateurs : à la fois un désir irrépressible et l’instrument de leur perte. Comme les femmes-poissons dévoraient les marins, le divertissement engloutit les programmes. La peur de faire fuir son auditeur si l’on est trop sérieux, l’idée qu’on ne peut apprendre qu’en s’amusant imposent d’introduire une dose de divertissement dans tous les genres « sérieux ». L’évolution la plus forte est venue du côté de la médiatisation de la politique, d’abord introduite dans les émissions de divertissement et donnant lieu à ce qu’on appelle aujourd’hui l’infotainment. La télévision participe au mouvement de ludification de notre société.

Ce numéro de Télévision en montre les mécanismes en prenant comme objet les programmes que nous regardons tous les jours.

  • François Jost

    Professeur émérite à la Sorbonne nouvelle-Paris III, sémiologue, fondateur du Centre d’Études sur les Images et les Sons médiatiques, François Jost est l’auteur de nombreux livres sur l’image et les médias, dont Les Nouveaux Méchants.

9782271076793
Télévision
28/03/2013
204
19.0 x 24.0 cm

La revue Télévision N°4 a été présentée par Jacques Munier sur France Culture dans l’émission "L’Essai et la revue du jour" du 3 avril 2013, de 6h35 à 6h42.

 

François Jost a été interviewé par Hélène Bry dans le journal Aujourd’hui en France du 13 avril 2013.

Du même auteur
Les médias en parlent