Hippolyte Carnot. 1801-1888

Hippolyte Carnot. 1801-1888

La liberté, l’école et la République

29,00 (Disponible en numérique)

Hippolyte Carnot n’a ni la gloire de son père, « l’organisateur de la victoire » de l’An II, ni le renom de son frère, l’inventeur de la thermodynamique, ni le destin tragique de son fils, président de la République assassiné en 1894. Il reste méconnu alors que sa vie couvre presque tout un siècle (1801-1888) et que son oeuvre et son influence sont considérables. À travers révolutions, coups d’État, monarchies, empires ou républiques, guerres et procès, ce ministre de l’Instruction publique de 1848, ami de Victor Hugo et de Jules Ferry, est en effet un bâtisseur et un inspirateur.

Il participe à tous les combats pour les libertés publiques et privées, jette les bases de la formation des professeurs et de l’école gratuite et obligatoire, y compris maternelle, crée l’ancêtre de l’ENA et défend les causes les plus avancées (scolarisation des filles, suffrage universel, lutte contre l’esclavage et abolition de la peine de mort).

Philosophe et journaliste, mémorialiste et ministre, franc-maçon et croyant, exilé politique et député, sénateur et membre de l’Académie, il incarne le XIXe siècle.

La redécouverte d’une grande figure de notre panthéon républicain.

  • Rémi Dalisson

    Rémi Dalisson, professeur des universités en histoire contemporaine à l’INSPE-Université de Rouen, est spécialiste de l’histoire des commémorations et des rapports entre histoire et mémoire ...

9782271071996
CNRS Alpha
20/05/2011
434
15.0 x 23.0 cm

« Et c’est avec bonheur que le Professeur des Universités Rémi Dalisson, […] dans sa brillante et érudite biographie[…], vient de combler  [l’] injuste oubli dans lequel était puissamment maintenu Hippolyte Carnot. »

Jean-Paul Fourmont, Parutions.com, 13 septembre 2011

 

« Il n’est pas toujours facile de faire partie d’une dynastie. Fils de « l’organisateur de la Victoire » de l’an ll, frère de l’inventeur de la thermodynamique, père d’un Président de la République, Hippolyte fut le moins célèbre de la parentèle, mais on doit savoir gré à Rémi Dalisson de nous rappeler qu’Hippolyte Carnot fut un acteur important d’un siècle qu’il parcourut presque en entier, et qu’il fut un des grands bâtisseurs de l’école publique. »

Claude Dupont, L’ours, avril 2012

Du même auteur
Les médias en parlent