Les rebelles

Les rebelles

Une anthologie

29,00 (Disponible en numérique)

Hommes d’action, femmes en lutte, écrivains ou artistes, les rebelles ont, un jour, rompu avec les accommodements, les mensonges ou les préjugés de leur temps pour faire de leur vie un combat. S’ils se sont battus avec la plume, c’est qu’ils connaissaient le pouvoir des mots pour éveiller les consciences, résister à l’oppression et transformer le monde. Faire connaître ou redécouvrir ces grands textes est l’objet de cette anthologie. Plus de vingt spécialistes y abordent les formes et les acteurs les plus mémorables de la rébellion : les jansénistes, Voltaire, la contrerévolution, Victor Hugo, la révolution romantique, le Printemps des peuples, les abolitionnistes, Jean Jaurès, les anarchistes, Georges Clemenceau, Léon Blum, Charles de Gaulle, les résistants, Georges Bernanos, la révolution féministe, François Mauriac…

En se rebellant, ces voix de la liberté ont affirmé leur refus des immobilismes et des conformismes. Leurs écrits n’ont rien perdu de leur force ni de leur justesse, et restent des manuels d’insoumission pour les temps actuels.

  • Jean-Noël Jeanneney

    Est professeur émérite des universités à l’Institut d’études politiques de Paris ...

  • Grégoire Kauffmann

    Docteur en histoire et enseignant à l’Institut d’études politiques de Paris, Grégoire Kauffmann est l’auteur d’Edouard Drumont (2008), récompensé par le prix du Sénat du livre d’histoire.

9782271082213
25/09/2014
608
16.0 x 24.0 cm

  • Presse : 

 

« Cette anthologie restitue la justesse des articles, poèmes et discours cristallisant les luttes contre l’ordre établi et permet, en creux, d’esquisser le portrait d’hommes et de femmes insoumis. »

Le Monde des livres, 3 octobre 2014

 

« Plus de vingt historiens présentent, dans ce volume, des écrits choisis. Les textes de Voltaire, Hugo, Clemenceau, ou encore certaines figures du féminisme, résonnent de modernité. »

L’amour des livres, octobre 2014

 

« Si les rebellocrates sont faciles à identifier, les rebelles authentiques le sont moins. C’est pourtant le pari qu’a relevé l’anthologie éditée au CNRS sous la direction de Jean-Noël Jeanneney et Grégoire Kauffman. »

Eugénie Bastié, Figaro Vox, 3 octobre 2014

 

« Plus de vingt spécialistes y abordent « les formes et les acteurs les plus mémorables de la rébellion : les jansénistes, Voltaire, la contre-révolution, Victor Hugo, la révolution romantique, le Printemps des peuples, les abolitionnistes, Jean Jaurès, les anarchistes, Georges Clemenceau, Léon Blum, Charles de Gaulle, les résistants, Georges Bernanos, la révolution féministe, François Mauriac ». »

La correspondance de la presse, 15 octobre 2014

 

« En dépoussiérant des textes oubliés ou méconnus, cette anthologie nous offre un beau panorama de ce que furent ces « rebelles » du passé … pour mieux montrer la voie à ceux du futur ? »

L’Histoire, novembre 2014

 

« On retient de cette anthologie que les «non» font avancer ou reculer la marche du progrès. Elle-même n’est pas épargnée par l’incertitude. Mais l’incertain est l’encre de la littérature. Et la littérature est l’indispensable. A lire, sans rébellion. »

Jean Frédéric Desaix et Nonfiction, slate.fr, 17 novembre 2014

 

 

  • Radio / Télé :

 

Jean-Noël Jeanneney et Grégoire Kauffmann sont les invités de Frédéric Taddéï sur Europe 1 dans l’émission « Social club », mercredi 8 octobre 2014.

 

Jean-Noël Jeanneney et Grégoire Kauffmann sont les invités de Pierre-Edouard Deldique sur RFI dans l’émission « Idées », dimanche 12 octobre 2014.

 

Du même auteur
Les médias en parlent