Corps

Corps

n°11 / 2013 Quelle conscience de son corps ?

30,00

Notre corps serait anesthésié par les jeux vidéo, le monde virtuel d’Internet, ou par une médecine technologique. Nous ne chercherions dans la sécurité, la performance et la propriété qu’une sensation personnelle de notre identité contemporaine. Mais si l’idéologie dominante veut éviter de reconnaître les expériences singulières de conscience du corps, la revue Corps présente ici, à partir d’études de terrain, comment l’enfance, la mort et les techniques sensorielles sont des modes de conscience de son corps : conditions de vie des enfants, difficultés de rencontrer le(les) cadavre(s) ou éveil de soi dans les pratiques corporelles.

Quelle conscience de son corps ? Telle est la question commune aux trois dossiers présentés dans le numéro 11 de Corps :

L’absence du cadavre rend la mort plus sensible, et l’incinération, les prélèvements ou la présence physique nous confrontent au devoir même d’aller le voir ; comme si l’ignorer était impossible.

Les techniques de conscience du corps démontre le contraste entre les pratiques d’Europe et d’Asie, mette en lumière l’évolution du rapport au corps dans les champs de l’éducation physique, du sport compétitif et des pratiques dites traditionnelles.

Douleur sociale de l’enfance en souffrance – néoticides, enfants des rues, protection sociale – expose comment les expériences subies par les corps des enfants leur procurent une sensibilité vive de l’existence.

9782271076878
Revue Corps
25/04/2013
342
17.0 x 24.0 cm

« Trois dossiers novateurs sur les liens subtils et mystérieux entre corps, conscience et désir. »

Kiné actualité, 6 juin 2013.

Du même auteur
Les médias en parlent