Abdülhamid II

Abdülhamid II

Le crépuscule de l’Empire ottoman

12,00

Abdülhamid II (1876-1909) a marqué de son empreinte les dernières décennies de l’Empire ottoman. Héritier d’un État affaibli et fragile, « l’homme malade de l’Europe », il s’est efforcé de le renforcer en réformant la bureaucratie, la justice, l’armée, l’enseignement. Jouant de sa qualité de calife pour mieux souder les musulmans de l’empire, il a établi un régime autocratique, réprimant brutalement le mouvement national arménien et provoquant l’opposition des Jeunes Turcs. La révolution de 1908, qui annonce la création de l’État turc, aboutira à la déposition de celui que l’on a surnommé le « sultan rouge ». Le présent ouvrage éclaire la figure controversée de ce souverain, qui rêvait de faire de son empire un État moderne et une grande puissance musulmane.

  • François Georgeon

    Directeur de Recherches émérite au CNRS, François Georgeon est l’auteur de nombreux travaux sur la fin de l’Empire ottoman et la République turque.

9782271094582
Biblis
19/01/2017
702
11.0 x 18.0 cm

 » Les conflits des Balkans, la naissance du nationalisme arabe, le génocide arménien, le sionisme et la modernité turque ont leurs racines sous son règne. Et l’on peut avancer que l’actuelle politique étrangère du président islamoconservateur turc Recep Tayyip Erdogan, présentée souvent comme « néoottomane », est avant tout «néoabdülhamidienne ». Un livre essentiel. « 

Marc Semo, Le Monde des Livres, jeudi 16 février 2017

Du même auteur
Les médias en parlent