Le sourire du pangolin

ou comment mesurer la puissance de la biodiversité

19,00 (Disponible en numérique)

Un animal peut-il sourire ? Bien sûr, ou plus exactement… c’est parce que nous sommes nous-mêmes des animaux que nous pouvons le faire ! Cette inversion des rôles signe notre rapport à la diversité du vivant. Nous prétendons la dominer. En réalité nous la comprenons mal, nous la maltraitons et nous nous mettons en danger.
Le pangolin est le symbole malheureux de cette relation à la nature : braconné par centaines de milliers depuis de nombreuses années pour sa viande et ses écailles, il ne préoccupe les médias que brièvement, au moment de son implication hypothétique dans la Covid-19. Plus près de nous, les alter ego du pangolin – renards ou blaireaux – sont également décimés, alors qu’ils jouent un rôle important dans le contrôle de plusieurs maladies.
La biodiversité attend que nous la comprenions enfin pour ce qu’elle est : une puissante et immense source de vie en perpétuelle évolution qui garantit le maintien du vivant sur Terre. En la fragilisant par nos exactions, nous menaçons nos cultures, nos élevages ou notre santé. Philippe Grandcolas appelle à mieux la connaître pour mieux la respecter, à l’aube d’une crise d’extinction mondiale.

  • Philippe Grandcolas

    Philippe Grandcolas est directeur de recherche au CNRS, fondateur et directeur de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité au Muséum national d’Histoire naturelle et à Sorbonne Université.

9782271135674
07/10/2021
224
14 x 20.5 cm

Philippe Grandcolas était l’invité de Mathieu Vidard sur France Inter dans l’émission « La Terre au carrée », le 11 octobre 2021.

Philippe Grandcolas était l’invité d’Anne Kerléo sur RCF, le 21 octobre 2021.

« Dans cet ouvrage clair, important, fourmillant d’exemples concrets, il nous fait prendre conscience de la diversité du vivant, encore largement ignorée ou incomprise. Et des risques que nous prenons à la malmener, puisque nous en faisons partie. »

C.S., Libération, le 10 novembre 2021.

  • C.S., Libération, le 10 novembre 2021

    « Dans cet ouvrage clair, important, fourmillant d’exemples concrets, il nous fait prendre conscience de la diversité du vivant, encore largement ignorée ou incomprise. Et des risques que nous prenons à la malmener, puisque nous en faisons partie. »

Les médias en parlent