Le CSS Alabama

L’épopée engloutie du croiseur confédéré

42,00

Dans la mémoire de la guerre de la Sécession, les opérations menées par le CSS Alabama restent entourées d’une « aura » de légende. Pendant presque deux ans, le croiseur confédéré a tenu la mer, livré à lui-même, portant des coups qui affaiblirent durablement le commerce maritime de l’Union. Le 19 juin 1864, son épopée aventureuse a connu une fin inattendue au large de Cherbourg, au cours d’un combat mémorable contre le Kearsarge, une corvette nordiste.

Grâce aux développements de la plongée et des moyens de détection sous la mer, retrouver l’épave de l’Alabama devint vite un objectif poursuivi avec passion par les plongeurs de la région. Mais il fallut attendre octobre 1984 pour que le chasseur de mines Circé localise une épave qui fut vite identifiée. Presque aussitôt naquit l’idée d’entreprendre une fouille archéologique de l’épave malgré les conditions très difficiles d’accès au site du naufrage. Les auteurs ont alors mené à bien une longue enquête pour tenter d’étudier, au mieux, des vestiges dont l’importance pour le patrimoine américain et pour l’histoire maritime est indéniable.

Max Guérout a dirigé les fouilles de 1988 à 1995, puis Gordon Watts lui a succédé jusqu’en 2005. Joë Guesnon quant à lui a organisé et dirigé les plongées pendant toute la période.   

  • Max Guérout

    Max Guérout, archéologue sous-marin, s'est fait connaître, en particulier, par ses travaux sur les esclaves oubliés de Tromelin.Il est membre du laboratoire Histoire et archéologie maritimes (FED 4124 - Sorbonne Université - Musée de la Marine).

  • Gordon Watts

  • Joë Guesnon

9782271115140
CNRS Alpha
15/10/2022
382
19 x 26 cm
Du même auteur
Les médias en parlent