Textes de mathématiques pures

Textes de mathématiques pures

1745 – 1752

75,00

Épuisé

 

Les travaux de Jean Le Rond d’Alembert (1717-1783) couvrent un vaste domaine de connaissances : sciences mathématiques, musique, littérature, philosophie. Ses activités académiques, sa participation à l’Encyclopédie et à la vie intellectuelle de son temps en font une figure centrale du siècle des Lumières. L’édition critique de ses Œuvres complètes, la première à ce jour, est préparée par un groupe d’historiens des sciences, de philosophes et de scientifiques.

 

Le volume Textes de mathématiques pures (1745-1752) contient des textes de recherche de d’Alembert écrits dans les années 1740 et 1750, après son entrée à l’Académie des sciences de Paris. Les thèmes traités portent principalement sur le calcul intégral (intégration des fonctions algébriques à une variable, rationnelles ou irrationnelles, intégration des équations et des systèmes d’équations différentielles ordinaires), mais on y trouve aussi sa théorie des nombres complexes, notamment le théorème fondamental de l’algèbre, et sa conception de l’extension des logarithmes à des nombres qui ne sont pas réels positifs. Sur ces thèmes, d’Alembert n’a pas publié d’ouvrage de synthèse et plusieurs de ses écrits sont restés inédits. L’édition de ces textes en un même volume fait apparaître l’ampleur et la cohérence des travaux de mathématiques pures de l’encyclopédiste, souvent sous-estimés dans l’historiographie, et permet ainsi de mieux appréhender sa pensée mathématique dans toute sa complexité.

  • Christian Gilain

    Christian Gilain est professeur émérite et Alexandre Guilbaud maître de conférences à l’Université Pierre-et-Marie-Curie (Paris 6) ...

,
9782271065834
Oeuvres complètes de Jean Le Rond d'Alembert
22/11/2007
648
17.0 x 24.0 cm
Du même auteur
Les médias en parlent