Sous la direction de Mari Oiry Varacca, Jennifer Vanz

Année du Maghreb 2022-1

29,00

Sous l’impulsion des études de genre et des subaltern studies, le profond renouvellement de la question minoritaire est revisitée ici, dans un contexte maghrébin, où les récents mouvements sociaux et les mobilisations militantes lui ont donné une visibilité accrue dans l’espace public. À travers la notion de « minorisations », ce dossier interroge les logiques de production de rapports de domination. Il rend compte des processus par lequel un groupe dominant définit un groupe dominé comme minoritaire, ainsi que des logiques de production de groupes minoritaires qui mobilisent, négocient et tirent profit de cette assignation identitaire.
Afin de saisir ce qui, à différentes périodes, constitue la situation et l’expérience minoritaires, ce dossier resitue les processus de minorisation dans leur contexte historique singulier et dans leur dimension spatiale. L’approche pluridisciplinaire permet de croi-ser les regards sur la construction de ces rapports de domination et leur localisation à l’intersection de différents systèmes normatifs et/ou matériels de constitution du pouvoir (classe, genre, colonialisme notamment). De même, depuis le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et l’Égypte, ces contributions privilégient l’analyse de la variété des répertoires d’action mobilisés pour contester la minorisation, soulignant l’agentivité des acteurs sociaux qui négocient, s’approprient et interprètent, sans cesse, les catégorisations.

Sous la direction de Mari Oiry Varacca, Jennifer Vanz

9782271141873
Année du Maghreb
13/07/2022
226
15.5 x 24 cm
Les médias en parlent